Exit to New York

          New York est un classique, une ville puissante qui ne laisse jamais indifférent. On adore ou on déteste. Soit on se laisse emporter par la machine, soit elle nous rejette. New York c’est le monde entier sur une île, on y trouve de tout, on y fait tout. On s’y sent généralement si bien, qu’on n’a pas grande difficulté à s’y sentir chez soi. D’après ma propre expérience, je vais vous raconter New York, d’abord en tant que touriste, quoi voir, quoi faire ; puis en tant qu’habitant de la Big Apple, les bons plans, les galères et les vies alternatives.


Intro

Passeport : 
Pour entrer dans le territoire américain, les passeports européens ont automatiquement un Visa de 90 jours. Il suffit simplement de s’acquitter en plus d’une autorisation électronique de voyage individuelle (ESTA) à remplir, à télécharger et à régler (14$), le tout en ligne sur le site officiel : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/
Pour les passeports hors UE, il vous faudra demander un visa touristique auprès de l’ambassade des USA dans votre pays, le prix et la durée de ce visa variant selon votre nationalité.


Dormir :
La ville offre un large choix en matière de logement, facilement trouvable sur le net et il n’est absolument pas nécessaire d’être en plein centre de New York pour profiter pleinement de votre séjour. Il y a des choses à voir partout dans NYC, et les moyens d’y arriver sont très faciles. J’ai personnellement vécu à Harlem, Brooklyn et au Queens, des quartiers tous très différents et très facilement accessible en Subway (10-15min de Times Square). Ensuite, les prix sont très variés, les hostels sont pour moi une très bonne solution, autour de 20$ pour le lit, le moins chère pour l’Auberge Jazz on the Park sur Upper West Side ». Je recommanderai toujours les hostels car en tant que voyageur solo, c’est le meilleur moyen de rencontrer des gens dans le même esprit. Sinon, comme partout dans le monde, les sites AirBnB et les Appart’hotels sont souvent plus avantageux si vous voyagez à plusieurs et si vous désirez un certain confort. Couchsurfing bien évidemment, reste la solution la moins onéreuse puisque gratuite! Il faut cependant bien voir les critiques sur qui vous reçoit ! Pour ces raisons, je vous laisse maître de vos choix pour ce critère !

 

1- Visiter New York 

Pour maîtriser New York et ses 5 boroughs (districts) il nous faut au minimum 10 jours pour visiter et apprécier la ville qui se quadrille en rues (streets), en avenues et en blocks, vraiment simple pour s’y retrouver (voir le plan Subway juste ici). Sur votre « To Do List » vous pouvez déjà y cocher les suivant sites que je vous ai catégorisés par zone.

**TIPS**
Avant de partir, munissez-vous du New York City Pass, un carnet de tickets qui donnent accès aux principales attractions de New-York (sur une date limite de 9 jours) :

1- Empire State Building
2- Musée Américain d’Histoire Naturelle
3- Metropolitan Museum of Art
4- Top of the Rock (Rockefeller Center) OU Musée Guggenheim
5- Visite de la Statue de la Liberté OU une croisière en bateau qui fait le tour de New York
6- Mémorial & musée du 11 Septembre OU Musée de l’air et de l’espace.

Il vous fera gagner un temps précieux dans les files d’attentes ainsi qu’une bonne économie sur les entrées de chaque monument proposé.


Obtenez-le New York City Pass ICI ! 


**City Sightseeing Bus** :
Nous recommandons les bus City Sightseeing car nous pensons que c'est une bonne manière d'avoir une vue générale de la ville avant (ou même après) que vous la visitiez. Ils offrent un tour de la ville sur ses principaux monuments tout en donnant quelques informations historiques qu'il est toujours bon de recevoir, même pour les voyageurs expérimentés. C'est également un bon moyen de prendre des photos ou des vidéos sous différents angles. Obtenez votre City Sightseeing Bus juste ICI !

Times Square - Comédie musicale - MoMA - Empire State Building - Top of the rock
Parfaite introduction de la Big Apple, Time Square vous claque lorsque vous y atterrissez pour la première fois ! Puissance 2 si on y arrive de nuit ! Tout y est démesuré, les buildings, les publicités, la foule. À faire dans toutes les directions, hot-dog à la main, boutiques aux quatres coins et comédies musicales à réserver pour plus tard ! Non loin, sur la 53rd street, vous trouverez le MoMA, excellent musée d’art contemporain crée en 1929 qui renouvelle sans cesse leur collection. Je recommande également son musée annexe, le PS1 qui propose des expositions beaucoup plus expérimentales. Celui-ci se trouve dans le Queens, Subway 7 - Hunters Point Avenue. Sur la 49th street, vous trouverez le Top of the rock (Rockfeller Tower) qui offre une vue époustouflante sur Central Park et Uptown NY. Plus au sud sur la 34e rue, rendez-vous sur l’Empire State Building qui vous offrira une vue sur le top of the rock, le New Jersey et Downtown NY. Essayez une des tours en fin de journée afin d’avoir un coucher de soleil, voire une vue de nuit sur la ville qui s’illuminera peu à peu. D’un monument à l’autre, profitez-en pour passer par Broadway et la 5th Avenue au cours de vos ballades. N’oubliez pas que NY se fait en long, en large et en travers ! Encore plus au sud, au croisement de Broadway et de la 23rd street, vous trouverez près du Madison Square Park, le fameux Flatiron Building, construit en 1902 dont sa forme triangulaire fait penser à un fer à repasser.
 



Central Park - Natural History Museum – MET - Guggenheim

De la 59th à la 110th street, le poumon de la ville offre à ses habitants un véritable lieu de repos et de détente. On y fait son sport, jogging, baseball, football, relaxation sur l’herbe, patinage en hiver, piscine et festivals en été, ballade en calèche. L’endroit parfait pour s’éloigner quelques instants de la folie de l’urbanisme. Aux extrémités Ouest et Est du parc, se situe le musée d’Histoire naturelle, le MET et l’excellent musée Guggenheim. Profitez-en pour vous faire les 2 quartiers Upper Est Side et West Side si vous en avez le temps. Strawberry Fields, le mémorial de John Lennon se trouve au niveau de la 72nd street et Central Park West.


**TIPS**

MET et Musée d’Histoire Naturelle : L’entrée se fait par des dons, vous pouvez laissez 1$ si vous le désirez.
MoMa : Gratuit le vendredi à partir de 16h
Guggenheim : Gratuit le samedi soir à partir de 18h30


Wall Street - Batterie Park - Statue of Liberty and Ellis Island - Brooklyn Bridge.
Au sud de la ville, le fameux quartier Wall Street, ses immenses tours, son mémorial 9/11 et son « Bull ». Promenez-vous dans ce quartier au gré de vos envies pour rejoindre Batterie Park et le point de départ du ferry (17$) pour Ellis Island et la Statue de la liberté. Ces deux monuments sont gratuits, il vous faut cependant réserver pour monter sur la couronne de la statue. Pour une vue plus éloignée de ces monuments et Manhattan, il y a également un ferry qui relie Staten Island simplement avec votre titre de transport. Départ toutes les 30min. En remontant Manhattan, vous pouvez vous diriger cette fois-ci vers le Brooklyn Bridge, autre emblème de NYC, sur lequel ici aussi, la vue est incroyable au fur et à mesure qu’on s’éloigne des tours.
 



Les Quartiers :
SoHo - Little Italy – Chinatown – Tribeca - East Village – Chelsea – Greenwich – Harlem - Williamsburg…
Le plus important à mon sens à New York, c’est d’errer dans les rues et les quartiers que nous connaissons déjà par les films et séries. Le charme de Little Italy collé à la folle Chinatown, les shop à Soho et la ballade sur The Highline, cette ancienne voie ferrée transformée en parc élevé sur la ville entre la 14th et 30th street. Harlem pour son gospel le dimanche matin où de nombreuses églises vous y recevront (soyez discret pour vos photos par respect aux fidèles). Imprégnez vous de la vibe afro que représente ce quartier en passant devant le mythique Apollo Theater. À Brooklyn, voguez entre Williamsburg pour le coté hipster, punk/rock et les ballades le long de Brooklyn Height et Dumbo, sans oublier d’aller faire un petit tour du coté de la plage de Coney Island. New York est un immense bordel organisé, une ville d’artistes, de musiques, de peintres où tous les styles s’y retrouvent. Il y a une chaleur différente d’une rue à l’autre, une odeur propre à chaque « hood », une vibe à ressentir. Entre chaque monument, perdez-vous, posez-vous, un parc ou une allée, un coffee shop ou un coin de rue, un gospel ou un bar rock. New York ne dort pas, donc ne dormez pas !
 


2- Chillin’ in New York City
Pour « chiller » à NYC, autrement dit pour traîner ou prendre son temps pendant 90 jours (période limite du passeport européen) il y a une méthode bien sympathique pour faire des économies : ne pas payer son lit en auberge de jeunesse contre service rendu. Ça n’est pas illégal je vous rassure, l’idée étant de travailler un certain nombre d’heures par semaine et pouvoir jouir d’un lit dans la chambre du staff. En ce qui me concerne, je bossais de minuit à 8h du matin, à l’accueil et à faire tourner des machines, 3 fois par semaine ce qui correspond à 24h par semaine. Nous étions une bonne quinzaine d’étranger à faire ça en binôme ou plus, dans une ambiance de camaraderie. Un très bon deal sachant que le logement est ce qui coute le plus cher à Gotham. À partir du moment où vous êtes tranquille du point de vue logement, alors New York vous appartient et désormais il vous faut vivre comme un new yorkais. Les musées, les tours, les parcs c’est dans la poche. Il faut maintenant pénétrer NYC. Les quartiers sont chaleureux et tous très différents, les gens aussi sont très ouvert à la discussion. Les salles de concerts, les disquaires, les coffee shop, les petites expositions, les matchs de Base Ball au Yankee Stadium, de Basket Ball au Madison Square Garden. New York se visite mais surtout New York se vit. Revenez sur vos pas, partez plus loin sur Long Island, traversez Hudson River pour découvrir Hoboken et le New Jersey, sortez en club sur East Village ou Greenwich, mangez sur Astoria (8th street), maitrisez le Subway sur le bout des doigt en y découvrant les artistes de rues. Faites du vélo, rejoignez une équipe de foot improvisé dans l’un des nombreux parcs, squattez les rooftop parties. Ressentez la vibe NYC. VIVEZ à New York !

3- Living in New York City.

**TIPS**
Les informations que je vous donne ci-dessous, ne sont peut-être pas ce qu’il y a de plus recommandable, je tiens cependant à sortir des sentier battus pour vous proposer une alternative à la classique (et néanmoins plus confortable) voie du stage ou embauche en entreprise faite dans les règles administratives.

Vivre à New York est le rêve de beaucoup de personne et je vous laisse quelques conseils pour pouvoir partir au plus vite. Il y a de nombreuses écoles d’anglais à New York à des prix très variés avec lesquelles il est possible d’avoir un visa étudiant. La moins chère que je connaisse est la Spanish-American Institute dont le prix est d’environ 55$ la semaine. Il y en a bien évidemment plein d’autres et les prix peuvent vite monter en fonction des écoles, toutes facilement trouvables sur le net. Ces écoles vous permettront d’obtenir un visa étudiant pour la durée de l’inscription (6mois ou 1an renouvelable). Il faut savoir que de nombreux étranger vivent à New York illégalement, entrant sur le territoire comme n’importe quel touriste, puis tombant amoureux de la ville et du mode de vie, décident d’y rester au delà des 90 jours. Certains pour 6 mois, d’autres 1 an, 2, 5, 10ans… ou à vie. L’accès à un logement y est très simple, sans garant ou sécurité, il suffit de payer 2 mois en avance et c’est bon. Par contre le jour où tu ne payes pas, tu bouges ! Beaucoup travaillent dans la restauration, bar, clubs ou autres jobs payés aux tips (pourboires). On pense que la moitié de la population à New York est illégale ou clandestine, et tous mènent une vie normale, sans se cacher, avec comme je vous l’ai dis, un travail, un logement et un compte bancaire. Cependant, dans certain état, Il peut y avoir des contrôles et des reconduite à la frontière, et si vous vous faites arrêter à la frontière avec un visa expiré, vous encourez une interdiction de territoire de 10 ans. Je recommande donc la plus grande prudence dans vos choix.


Quoiqu’il en soit, New York est une ville qu’on a jamais fini de découvrir tant il s’y passe des choses. L’ambiance est tout autre qu’on y soit en été ou en hiver, pour Halloween ou pour Noël, ou quelconque autre moment de l’année. Vous êtes à New York, bienvenue dans le monde.

Capture d’écran 2017-04-02 à 02-28-0

Rissa
FB - Insta - Website

OBTENEZ-LE NEW YORK CITY PASS ICI !

City Sightseeing Bus juste ICI !