Chili | Le Guide Voyage

          Bienvenidos a Chile ! Tout comme l’Argentine, il fait parti des pays les plus visités lors d’un tour du monde et tout comme son voisin, il offre une variété de décor assez vaste allant de la glace la plus froide aux déserts les plus arides. Pays à la forme étrange, fin et long, c’est aussi une terre remplie d’histoire et de mythes que ce soit de la période précolombienne ou bien sur la fameuse île de Pâques. Ai VAMOS !


Budget :
30$/€ par jour
Monnaie : 1€/1US$ = 865 Pesos Chiliens
Visa : Pas de visa, 90 jours pour la plupart des passeports.
Dormir : 10-40 $/€ lit en dortoir / chambre double correcte
Transport : 5$/€ pour un car Santiago / Valparaiso Bus. (checkez www.recorrido.cl)
Nourriture : Empanadas, Sopapilla, Asado, Churrasco,
Météo : Chaud de Novembre à Mai, froid de Juin à Octobre.
Religion : Christianisme pour la grande majorité, syncrétisme,
Le peuple : Chiliens d’origine européene, Les Diaguitas, Les Mapuches, Les Guaranis et bien d’autres.
Musique : Cumbia chillienne, Cueca, Jazz, Musique andéenne, Folklore chilien
Langue : Espagnol, Quechua, Guaranis, Mapuche, etc…
Lexique :

Bonjour
Comment ça va ?
Bien et vous ?
S’il vous plait 
Merci
Au revoir
Idiot !
Buen dia
Todo bien ?
Todo bien y vos ?
Por favor
(Muchas) Gracias
Adios
HUEVON ! (Très utilisé entre amis)

 

** TIPS PARCOURS **

Comme dans tous nos articles, nous tentons d’imaginer un parcours à peu près cohérent qui permet à la fois de voir les lieux les plus importants du pays tout en conservant une route logique pour les voyageurs qui veulent se rendre d’un point à un autre.

Il n’y a donc pas d’ordre de préférence ou d’importance ici mais un parcours allant de la capitale Santiago de Chile (STGO), partant pour la découverte du nord, puis celle du sud. On peut arriver au Chili par le sud de l’Argentine à Punta Arenas, ou par le nord à Putre, ou encore, par Atacama en venant du Pérou, de Bolivie ou également d’Argentine, et dans ce cas la descente ou la montée du pays se fait en toute simplicité. Certains arriveront par L’Île de Pâques en provenance de la Polynésie. Libre à chacun d’adapter son parcours en fonction de sa position et de ses préférences.

 

** TIPS TRANSPORT **

Comme partout en Amérique du Sud, les meilleurs moyens de transports sont les autocars dont le siège s’incline presque totalement pour y dormir confortablement. Les distances entre les villes étant longues, préférez les voyages de nuit qui vous feront gagner des nuits d’hôtel et dont vous arriverez à destination le lendemain en forme. C’est accessible à tous les budgets, on vous fournit une couverture et un plateau repas comme dans les avions. Grande classe !
ExitSouthAmeMap.jpg  ExitArg-ChiMap.jpg

 

Santiago de Chile (3j) : Centro historico, Cathédrale metropolitaine, Musées, Barrio Bellavista, Cerro San Cristobal – Ile de Pâques (5/6j) – Valparaiso (2/3j).
Santiago de Chile
(STGO) n’est pas une capitale aussi puissante que Buenos Aires ou Rio de Janeiro, il est vrai, mais elle reste tout de même très active et dispose de lieux culturels, à ne pas manquer. 3 jours devraient suffire pour y découvrir son centre historique construit par les espagnols au XVIe siècle avec son imposante Catedral Metropolitana, le Museo de história nacionale, la Casa Colorada et le Muséo de Arte précolombiano à 100m de la Plaza de las Armas.
Chillez donc une après-midi au Barrio Bellavista et sa rua Pio Nono pour y découvrir ses petites maisons colorées, ses galeries d’art et ses ateliers de créations ainsi que La Chascona, maison du célèbre poète Pablo Neruda transformée en musée. Profitez-en pour vous y poser dans un bar ou restaurant en soirée. Un vrai kiff. D’autres musées sont à visiter tel que le Museo de Bellas Artes au Parque Florestal et le Palacio de Bellos Artes qui abrite le Museo de Arte Contemporaneo.
Prenons de la hauteur au Cerro San Cristobal et sa vierge Marie à son sommet pour avoir une vue à 360° sur STGO et la Cordillères des Andes au loin. Incroyable vue et mix entre l’urbain et la montagne, mais malheureusement trop souvent abimée par la pollution de la ville. À faire à pied ou par funiculaire.

Après, avoir bien profité de STGO, envolez vous pour l’Île de Pâques, direct. Ce sera une bonne chose de faite et un incontournable du Chili. A/R depuis la capitale pour Hanga Roa à 3700km de la côte chilienne. Au programme, la visite des sites, des mystérieuses statues Moaï, ces énormes têtes sculptées dans la pierre et enterrées jusqu’aux épaules que l’on peut faire à pied, à vélo ou à cheval. C’est évidemment l’activité principal de l’île mais profitez d’être loin de tout pour vous faire des journées plage, plongée sousmarine, ou randonnée sur le volcan Poike.

Retour à STGO et direction Valparaiso sur la côte pour chiller dans la capitale culturelle du pays inscrite au Patrimoine de l’UNESCO. Une ville avec de nombreux cerros qui donne sur le plus grand port du Chili, dans laquelle, il faut s’y perdre, dans ses rues remplies de street art. Ville d’artiste, ville bohème, un vrai labyrinthe culturel et une vibe vraiment détente.
Santiago_Chile.jpgIsla_dePascuaCerro_Concepcio%CC%81n,_Valparai%CC%81so

 

-- NORD --

 

Vicuna/ Valle de l’Elqui (2j) - Parque Nacional Pan de Azucar (2j)
Attaquons le nord avec la ville de Vicuna à partir de laquelle on peut se balader, dans la région de la Valle de l’Elqui. On y produit ici une eau de vie appelée El Pisco et vous pourrez passer par ses vignobles verdoyant sur un fond de décor montagneux en faisant une balladeà vélo de village en village. La nuit, on y découvre un ciel étoilé sublime et différents observatoires proposent des visites guidées avec télescope.

Retour à beaucoup d’authenticité ici avec un lieu très peu touristique dont il faudra vous rendre soit en voiture louée, soit en taxi. Le Parque nacional Pan de Azucar se situe au nord de Chanaral et donne sur des eaux turquoises du Pacifique, contrastant ainsi avec son ambiance désertique de cactus et des chemins caillouteux aux couleurs orangées. Randonnées et ballades à vélo y sont proposées pour admirer des points de vues panoramiques, et sur la côte, des pêcheurs vous proposent de vous emmener sur l’île Pan de Azucar dans laquelle une faune s’y est établie.
Valle_del_Elqui,_Chile_(11084927583).jpg  Bienvenidos_a_parque_nacional_pan_de_azu

 

San Pedro de Atacama : Désert d'Atacama, Geyser del tatio... (4j)
MUST DO du Chili, le désert d’Atacama avec ses nombreuses expéditions et ses merveilles naturelles. Le petit village de San Pedro de Atacama est d’un charme fou et malgré le tourisme, on a vraiment l’impression d’être éloigné de tout dans ce désert où l’eau est si précieuse. (Ne tardez pas sous la douche !). Ici 4 jours bien remplis et pour cela dirigez vous directement vers les nombreux tours pour ne pas perdre une seconde. Au programme : Volcan, Lagunas, Salinas, Ojos del sol, Geyser del tatio, observation des étoiles de nuit et voir même une expédition au Salar de Uyuni en Bolivie. Vous allez être rincé, mais époustouflé. San Pedro est à 23h d’autocar de STGO.

 

Arica : Putre & Parque Nacional Lauca.
À l’extrême Nord du Chili se trouve la ville de Arica, à partir de laquelle vous pourrez rejoindre ou organiser une expédition pour Putre à 150km de là, pour ensuite, vous rendre au sublime Parque Nacional Lauca et admirer son volcan Parinacota couvert de sa neige éternelle et bordé par son lago Chungara. Vous y verrez également de nombreux animaux tel que des lamas, des alpagas ou autre vigognes…
Aux alentours de Putre, vous avez de nombreux panoramas fascinants comme le Salar de Surire et la réserve Las Vicunas ou encore des canyons et montagnes multiclores.



Avec ce grand tour du nord du Chili, vous pourrez passer la frontière vers le Pérou ou bien vers la Bolivie si vous finissez à Atacama. Pour la découverte du sud, retour à STGO et pourquoi ne pas voler directement de Arica ou Atacama pour avoir la vue de l’aigle du pays, après avoir eu la vue de la fourmi.

 

-- SUD --

 

Pichilemu & Punta de Lobos (1/2j)
A 3h de STGO en bus, se trouve Pichilemu, petit village sur la côte, devenu incontournable pour les surfeurs avec ses spots comme la Punta de Lobos, le plus connu d’entre eux. Si ce n’est pour les sports aquatiques, le lieu reste vraiment cool pour y chiller avant la prochaine destination et pour y shooter quelques photos avec sa plage et ses cactus.

 

Parque Nacional Conguillio (1/2j) – Pucon & Parque Nacional Huerquehue (2/3j)
Plus au sud, près de la ville de Temuco, se trouve El Parque Nacional Conguillio, accessible en bus mais dont la voiture reste le plus facile. C’est une partie de la région, des lacs encore trop peu connus, mais dans laquelle vous pourrez observer de nombreux canyons, lacs, forêts et volcans dont le Llama avec son sommet parfois fumant. En randonnée, vous passerez probablement par le sentier de la Sierra Nevada qui vous mènera au Lago Conguillo.

Faisant également partie de la région des lacs, Pucon est basé sur les bords du Lago Villarica et devient en été une petite station balnéaire qui propose des activités de rafting, équitation, parachute. Le Parque National Huerquehue est à 35km et plusieurs sentiers sont facilement accessibles aux randonneurs pour découvrir ce paysage montagneux tel que la boucle du Sendero de Los Lagos, l’ascension du volcan ou encore prendre la direction du Mirador El Cani depuis le village Pichare. À noter qu’en hiver, le ski devient praticable !
 

 

Puerto Varas (2j) – Isla Grande De Chiloe (3j)
Plus au sud, Puerto Varas est une petite ville située sur les bords du Lago del Llanquihue et proche du volcan Osorno facile d’accès en randonnée. C’est une ville qui fût prise par les colons allemands vers 1900 et dont l’architecture nous rappelle cette époque.

Retour sur la côte sur l’Île de Chiloé, facilement accessible depuis la principale ville de Castro. On l’a rejoint par un ferry qui la relie au continent à Pargua (avec bus ou voiture). Ici, on est dépaysé du reste du Chili par les églises en bois classées à l’UNESCO ainsi que des maisons colorées construites sur pilotis. Le site est connu pour être le lieu de reproduction des manchots et de la migration des baleines bleues, il doit son succès aux nombreux spots qui permettent d’observer toute cette faune maritime.
Puerto_Varas,_Chile_(10986508514).jpg Iglesia_de_Tenaún,_Isla_Grande_de_Chil

 

Futaleufu (2j) – Réserve National Cerro Castillo (4j)
Reprenons la route continentale vers le sud en marquant un stop à Futaleufu à quelques kilomètres de la frontière argentine. Ici le nom de la petite ville signifie « grande rivière » en langue Mapuche, elle est connue pour accueillir les amateurs de sensation forte en rafting et kayaking venu se confronter à la rivière qui la borde. Il y en a pour tous les niveaux mais vous pouvez aussi vous contenter de prendre de la hauteur avec des randonnées aux alentours.

Plus au sud, rendons-nous à Coyhaique afin de poursuivre, à la Réserve national Cerro Castillo, dans laquelle, sont proposées des randonnées de 1à 4 journée. Panorama époustouflant, pouvant rivaliser avec Torres Del Paine dans lequel découvrir des lagunes, des vallées creusées par les rivières, puis des glaciers.
Río_Futaleufú_-_Chile.jpg  Cerro_Castillo_Lagoon.jpg

 

Puerto Rio Tranquilo y Catedral de Marmol (1/2j) – Parque Nacional de Patagonia y Valle Chacabuco (2j) – Caleta Tortel (2j).
Pour plus de Glacier, faites un détour par le petit village Puerto Rio Tranquilo près del Lago General Carrera, qui propose des excursions en kayak ou en barque pour la Catedral de Mormol. Vous serez alors plongé dans des nuances de bleus, émerveillement garanti.

Poursuivons dans le nouveau Parque Nacional Patagonia, ouvert au début des années 2000, qui se situe dans la Valle Chacabuco. Ici, une multitude de décor s’offrent à vous, avec des falaises, des lacs et des glaciers ainsi qu’une faune variée dont le « Huemules », un cerf endémique et protégé. Panorama de dingue tout comme chaque parc de la région.

2-3 jours de chill permis à Caleta Tortel qui se situe dans les fjords du Chili. Il vous faudra faire un petit détour de la route austral pour atterrir dans ce petit village sur pilotis dont les rues sont des passerelles et escaliers en bois. On est là pour le contexte et le paysage avant la prochaine destination.
 

 

Parque Nacional Torres Del Paine.
Autre MUST DO du Chili, le Parque Nacional Torres Del Paine dont ces 3 énormes blocs de granit en sont le parfait symbole. Plusieurs sentiers sont possibles pour les randonneurs expérimentés ou non allant de 4-5jours (Trek W) à 8-10jours (Trek O). Sinon, 2-3 jours seront suffisants si vous souhaitez simplement dormir et chiller dans les camps et refuges du parc, très prisés pendant l’été (Jan/Fév). Vous aurez tout de même accès à de sublimes vues sur El Lago Pehoe et le Glacier Grey.
On arrive au parc par Puerto Natales qui se situe à 90km et qui propose des bus navettes ou des locations de voiture.

 

Puerto William – Cap Horn (3j).
Nous arrivons donc à Puerto William, la ville la plus australe du monde, au sud du Canal de Beagle et donc plus au sud d’Ushuaia en Argentine (que l’on peut d’ailleurs apercevoir au loin) malgré sa renommé de « Fin del Mundo ». Une terre lointaine qui intrigue et qui attirera les voyageurs qui veulent ressentir cette sensation de solitude. Le voyage est difficile et plus onéreux puisqu’il faut vous y rendre en ferry à partir de Punta Arenas (1 par semaine) et vous pourrez ensuite rejoindre Ushuaia en bateau si vous décidez de remonter par le pays voisin. Avant cela, prenez le temps de vous organiser une mini croisière au Cap Horn ou bien une randonnée sur le chemin Dientes de Navarino pour des souvenirs de dingues. Un trek qui s’adresse cependant aux expérimentés car toutes activités dépendent énormément de la météo.
  CapeHorn.jpg

 

Et plus encore :
Du nord au sud et du sud au nord, Le Chili regorge de paysages encore peu connus et il y a toujours de belles contrées à explorer comme le Parque Nacional Tres Cruces dans le Nord ou même des petites villes citées plus haut en tant que point de chute ou ville voisine d’une destination plus importante comme Coyhaique, Puerto Natales, Viña Del Mar et tant d’autres.
Comme présenté en intro, si vous finissez votre voyage à Puerto William, vous pouvez débuter votre traversée de l’Argentine en remontant la Patagonie. Si vous finissez par le nord, plusieurs portes s’offrent à vous : Pérou, Bolivie, Argentine par Jujuy et Salta !
Chaque route est différente. Chaque voyage est unique et nous vous invitons à créer votre itinéraire selon vos préférences.
ParqueNacional_3Cruces.jpg  Coyhaique_(25591820638).jpg

 


Outro :
Tout comme en Argentine, Les distances sont longues au Chili et ici aussi nous prenons conscience que le chemin fait partie du voyage et qu’il faut savoir l’apprécier autant que la destination. Certains lieux sont difficiles d’accès et pourtant, ils sont parfois les meilleurs et révèlent de belles surprises et de fortes emotions. Du glacier au désert, du froid au chaud, du blanc au coloré, appréciez chaque moment de votre route, chaque rencontre et chaque lieu dans lequel vous vous perdrez. Saludos viajeros !

 

Exit To Chile - Le mix
Pour les longues routes de nuit comme de jours ou pour les moments détente dans un petit spot du Chili, découvrez notre mix d’une 1h de musique chillienne. À télécharger gratuitement ICI et à écouter juste LÀ !


RissaPicExt.jpg

RISSA
Blog Founder & Backpacker since 2007.
FB - IG - Web

---✈︎

Commentaires

Laissez votre commentaire