Argentine | Le Guide Voyage

         L’Argentine est dans le top 10 des pays les plus visités lors d’un tour du monde et pour cause, elle possède avec le Chili la plus grande variété de décors d’Amérique du Sud. Du nord au sud, on peut se retrouver tantôt dans un désert, tantôt au beau milieu de la glace, en passant par des marécages et des cascades époustouflantes. Le terrain de jeu parfait pour un backpacker qui veut aussi y découvrir des villes actives et chaleureuses comme sa capitale Buenos Aires ou s’abandonner dans les nombreux petits villages du pays, loin de tout. Bienvenue en Argentine, la terre du Ché, de Maradona et du Tango, là où vos sens seront en émerveille H 24. DALE !


Budget :
30$/€ par jour
Monnaie : 1€/1US$ = 100$ officiellement ou = 180$ en Cambio Blue (taux de change réel dans la rue)
Visa : Pas de visa, 90 jours pour la plupart des passeports.
Dormir : 10-60 $/€ lit en dortoir / chambre double correcte
Transport : 15 $/€ pour un autocar Bs.As / Bariloche.
Nourriture : Parilla (Grillade), Empanadas, Locro, Choripan, Mate, Dulce de leche, alfajor
Météo : Chaud de Novembre à Mai, froid de Juin à Octobre.
Religion : Christianisme pour la grande majorité, syncrétisme, judaisme.
Le peuple : Argentin d’origine européene, Les Diaguitas, Les Mapuches, Les Guaranis et bien d’autres.
Musique : Tango, Folklore Argentin, Milonga, Chamamé, Chacaréra, Zamba, Cumbia Argentina,
Langue : Espagnol, Quechua, Guaranis, etc…
Lexique :

Bonjour
Comment ça va ?
Bien et vous ?
S’il vous plait
Merci
Au revoir
ALLEZ !
Idiot !

Buen dia
Todo bien ?
Todo bien y vos ?
Por favor
(Muchas) Gracias
Adios
DALE !
BOLUDO ! (Très utilisé de façon amical)

** TIPS PARCOURS **

Comme dans tous nos articles, nous tentons d’imaginer un parcours à peu près cohérent qui permet à la fois de voir les lieux les plus importants du pays tout en conservant une route logique pour les voyageurs qui veulent se rendre d’un point à un autre.

Il n’y a donc pas d’ordre de préférence ou d’importance ici mais un parcours allant de la capitale Buenos Aires, partantà la découverte du nord, puis la descente vers le sud par l’Ouest et enfin, une remontée par l’Est.

 

** TIPS TRANSPORT **

Comme partout en Amérique du Sud, les meilleurs moyens de transport sont les autocars dont le siège s’incline presque totalement pour y dormir confortablement. Les distances entre les villes étant longues, préférez les voyages de nuit qui vous feront gagner des nuits d’hôtel et dont vous arriverez à destination le lendemain en forme. C’est accessible à tous les budgets, on vous fournit une couverture et un plateau repas comme dans les avions. Grande classe !
ExitSouthAmeMap.jpg  ExitArg-ChiMap.jpg

 

-- NORD --

Buenos Aires et ses alentours (10 jours) : BsAs (7j) – Tigre et delta du Paraná (1j) – La Plata (1/2j) :

Pour plus d’informations sur Bs. As et ses alentours, voir notre article ICI ou en cliquant sur l’image !

 

Rosario / Santa Fé (2j) – Iguazu (2j) – La réserve naturelle Esteros de Ibera (2j).
De Buenos Aires, on commence notre escapade vers le nord en s’arrêtant à Rosario, ville de naissance de Ernesto « Ché » Guevara dans laquelle on peut voir le bâtiment de son lieu de naissance à la « Calle Entre Rios, 480 » sans pouvoir y entrer, une plaque commémorative vous confirme simplement l’emplacement. Une peinture géante à son image, y figure, à la Plaza de la Cooperaciónet une énorme statue au Parc Hirigoyen construite à partir de 75000 clés, données par les habitant de Rosario. La ville propose également Le Monument au Drapeau où fut élever pour la première fois le drapeau argentin, dessiné par le colonel Belgrano dont la crypte se trouve sous la colonne de 78m. À quelques pas se trouve la Basílica Catedral de Nuestra Señora del Rosario, ainsi que les berges du rio Paraná qui offre une ballade reposante.
Vous pouvez également marquer un stop à Santa Fé à 165km qui possède de nombreux musées (éthnographiques, coloniaux, historique…), bâtiments religieux et espaces verts tel que le jardin botanique et de nombreux parcs.
RosarioCatedral.png

Les chutes d’Iguazu sont bien entendu un MUST SEE de l’Argentine, prévoyezune après-midi entière pour profiter du parc et de ses cascades époustouflantes. C’est sans mots. C’est somptueux.
La journée qui suit, vous pouvez chiller dans la ville mais également vous rendre du côté brésilien pour plus de points de vue, sachant que le coté argentin reste le meilleur. Faut dire ce qui est ! ;)

Poursuivons vers La réserve naturelle Esteros del Ibera en passant par le village le plus proche, la colonia Carlos Pellegrini accessible depuis la ville de Mercedes (3 à 4h de minibus). Vous y découvrirez la faune et flore de cette partie du pays avec plus de 300 espèces d’oiseaux, des caïmans noirs, des colibris, etc… dans un décor marécageux où le vert est la couleur dominante.
Iguazu1.jpgEsteros_del_Iberá_The_kingdom_of_water

 

Jujuy & Salta : Purmamarca, Tilcara, Humahuaca, Iruya, Tolar Grande, Salinas Grandes (5j) – Cafayate et les vallées Calchaquies (5j).
Rendez-vous dans le nord ouest argentin pour un tout autre décor, plus aride. La ville de San Salvador de Jujuy elle est le point d’entrée des merveilles des Andes et vous pouvez vous y poser une journée ou deux pour préparer vos excursions, vous joignant à des tours ou en louant votre véhicule pour vous rendre sur les différents lieux à votre rythme.

La Ruta 9 (65km) mène à Purmamarca où vous pourrez poser bagage dans ce village qui sembe s’être arrêté dans le temps. D’ici, partez vers Tilcara (22km) pour y voir la Pucara de Tilcara, une forteresse construite à la pointe d’une colline durant l’ère Inca, dont la vue y est à couper le souffle. Il y a également de nombreux musées pour ceux qui souhaitent y rester plus qu’une demi journée. Sinon, poursuivons notre route vers Humahuaca pour une nuit ou deux et y découvrir le village de Uquia ainsi que la Serrania de Hornocal dont la montée en véhicule est éprouvante mais dont le paysage est incroyable avec ses montagnes aux 14 couleurs. Autre MUST DO du pays. En revenant à Humahuaca, chillez donc dans le village avec sa Plaza Principale et sa Iglesia de la Candelaria.

À 70km de là se trouve Iruya, un autre petit village situé dans les hauteurs de la province de Salta. Difficile d’accès par la piste (2-3h de route A/R) mais la récompense sera au bout du chemin avec un décor incroyable figé en 1752, lorsque le village fût fondé, ici, à 2780m d’altitude, au milieu de nulle part.
Autre journée au départ de Humahuaca en direction cette fois-ci das Salinas Grandes (200km / 3h de route), le plus grand désert de sel du pays, autre décors somptueux à voir dans la région. Sur la route vous passerez par l’Abra Pampa dit la « Siberia argentina » et les plateaux de la Puna via la Ruta 11.


Rendez-vous ensuite à Salta, la deuxième ville du pays pour un petit retour à l’urbanisme avec ses multiples points culturels, en commençant par son centre historique, la Plaza 9 de Julio et l’église San Francisco. Le Museo de Arqueologia de Alta Montaña (MAAM), le Pajcha (Museo de Arte Étnico Americano), Museo histórico del Norte, el Cerro San Bernardo avec son téléphérique partant du Parque San Martín ou par ses 1070 marches !
Chaque samedi, d’Avril à Décembre, El Trem a las Nubes quitte Salta pour descendre la vallée de Lerma, la quebrada del Toro, les ruines de Tastil et de San Antonio de los Cobres et fini par un canyon désertique. C’est le trajet ferroviaire le plus connus d’Argentine et est très demandé par les voyageurs qui viennent dans la région. 16 heures de voyage pour un A/R de 434km dans les nuages à travers 29 ponts, 13 viaducs et 21 tunnels. Magique.

De Salta, la Ruta 68 menant à Cafayate traverse la Quebrada de Cafayate, canyon creusé par le Rio de la Conchas et qui offre un paysage rocheux aux dégradés de couleurs. Les points d’intérêts tel que El Hongo, La Garganta del Diabo et l’Anfiteatro sont tous indiqués sur la route qui mène au village situé à 1660m d’altitude dans lequel vous pourrez apprécier son style colonial pour une bonne journée.
Par la Ruta 40, on entre dans la vallée Calchaquie avec sa Quebrada de las Flechas et ses nombreux villages comme Angastaco, Molinos, Seclantas et Cachi dans lesquels vous pouvez y faire une pause et apprécier le cadre authentique de son style colonial à 2280m d’altitudes. Tranquilo.
Pour le retour à Salta, prévoyez 5h de route (160km) en passant par le Parque Nacional Los Cardones et la Recta del Tin-Tin, une route droite de 14km qui traverse un désert de cactus jusqu’au col de Piedra del Molino (3350m), la Valle Encantado et la Cuesta del Obispo qui sont deux autres points de vues ainsi que la Quebrada de Escoipe.
Hornocal.jpg
 

San Miguel de Tucumán (3j) – Córdoba (3j) – San Juan / San Luis et Las Sierras de las Quijadas (2j).
Prochain stop en direction du sud : Tucumán. Ville peu touristique mais qui à son charme et son importance par son histoire. C’est en effet ici qu’a été déclaré l’indépendance de l’Argentine le 9 juillet 1816 dont La Casa histórica de la Independancia en est le lieu de signature. Le monument est devenu un musée où le mobilier d’époque a été conservé avec des tableaux et armes d’époque. La Plaza Independencia et sa statue Libertad est sublime à voir avec ses palmiers ainsi que La Casa del Goberne non loin, la Iglesia San Francisco et la Iglesia Señora de Merced. Hors de la ville, vous pouvez visiter El Parque de los Menhires en prenant la Ruta 307 qui vous fera traverser la quebrada de los Sosa en direction du village d’El Mollar. Une colline qui donne vue sur une vallée avec plus de 120 menhirs et de nos nombreuses sculptures sont à voir. Un lieu mystérieux datant d’avant notre ère. Il y a également El Tafi del Valle qui offre un cadre de détente parfait à 2000m d’altitude de la Sierra del Aconquija, le petit village Amaiche del Valle avec son Complejo y Museo Pachamama pour mieux comprendre la culture des Quilmes qui vivaient dans la région, ainsi que Las ruinas de Quilmes, site fondé vers l’an 1000 lorsque les Quilmes s’y sédentarisent. Ils résistèrent près de 130 ans aux conquistadors espagnoles et furent amené à Bs.As. pour construire la capitale.

Poursuivons avec Córdoba et son centre ville au style colonial, sa Manzana Jesuita (P. Unesco), la Plaza San Martin et sa Cathédrale, le mercado Norte, le quartier Nueva Cordoba et le quartier bohème Guemes. Une ville riche en activité et en mouvement avec également de nombreux parcs dont le Parque Sarmiento et des musées tel que le Museo Bellas Artes Evita ou le Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda.
À +30km autour de Córdoba vous trouverez différents lieux où vagabonder comme Alta Gracia, ville dont le patrimoine architectural est fait de nombreuses estancias Jésuites ou encore Villa Carlos Paz posé sur les rives du lago San Roque et proche de la Sierra de Córdoba dont on accède au sommet avec un téléphérique (aerosilla). À noter que des randonnées sont possibles au cœur de la Sierra au Parque Nacional Quebrada del Condorito avec des vues magiques sur les vallées et lacs environnants.
À 90km de Córdoba se trouve Villa General Belgrano, village à l’architecture entièrement bavaroise accueillant la plus grande colonie allemande du pays et où l’on y enseigne même la langue et on y célèbre la fameuse Oktoberfest. Dingue.

Marquez un stop à San Juan ou San Luis, au choix, pour vous rendre ensuite à Las Sierras de las Quijadas qui propose à ses randonneurs un paysage aride fait de roches et de falaises et une faune diverse tel que des pumas, des condors, des guanacos, etc…
Cordoba.jpg

 

Mendoza (2j) – Parc provincial de l’Aconcagua (Cerro) (1j) – Canyon de L’Atuel (1j).
On poursuit notre tour du nord avec Mendoza, bien connu pour ses vignobles qui contrastent avec les sommets blancs des Andes dans la célèbre Uco Valley situé à 1h de la ville. Superbe vue la chaîne de montagne en plus de pouvoir goûter aux vins locaux. De ces sommets, vous apercevrez l’Aconcagua, le point culminant des Andes, du continent et de l’hémisphère sud (6960m). Le parc offre un panorama de dingue aux randonneurs et ceux même si vous n’en faites pas l’ascension complète, destinée aux professionnels bien entendu. Il vous faut cependant un permis à retirer à la ville si vous souhaitez y rester plus d’une journée.
Coté ville, Mendoza offre différentes Plazas avec de nombreux hôtels et boutiques, un centre ville avec ses églises et le Paseo Sarmiento pour chiller dans les bars, restos, et glaciers proposés. De quoi reprendre des forces.
À 3h de bus de Mendoza, au sud de San Rafael, se trouve le magnifique Canyon de l’Atuel sculpté par le Rio Atuel et qui s’étend sur +80km. Le parc propose de multiples activités aquatiques comme le rafting ou le canoë en plus des spots incroyables pour faire des photos. La ville est très détente si vous souhaitez y rester une nuit ou deux avant d’attaquer le Sud du pays !
Mendoza.jpg


-- SUD --

Ruta 40 : Ruta de los 7 lagos, San Martin De Los Andes, Villa La Angostura, San Carlos de Bariloche (1 semaine).
La Ruta 40 est un classique car c’est la plus grande route du pays partant de la frontière de la Bolivie jusqu’en Patagonie sur une distance de 5000km, en traversant une multitude de paysages différents et donnant accès à de nombreux parcs nationaux. La route des 7 lacs en fait partie et rejoint San Martin de los Andes à Vila La Angostura sur une distance de 107km et offre un paysage avec 7 lacs superbes à ne pas manquer quand on passe par la région. Les 2 villages sont charmants et méritent qu’on y fasse une pause sachant que San Martin est connu pour être le lieu où le Ché et son compagnon se sont abrités lorsqu’ils effectuaient leur road trip en moto, dans cette fameuse grange, aujourd’hui, devenue le musée La Pastera (lapastera.org.ar). Vila La Angostura étant lui, le lieu de villégiature de la famille Perón.
Pour poser bagage, Allez directement à Bariloche, qu’on nomme également la « Suisse Argentine » pour son architecture de chalet en bois et sa gastronomie européenne ainsi que les sapins et montagnes qui l’entourent. Ici on y mange des fondues et des chocolats et on y ski, tout comme dans les Alpes ! Le village est situé au bord du lac Nahuel Huapi et est entouré de spots et points de vues tel que le Cerro Campaniaro, Cerro Otto, le Cerro Catedral. À voir aussi bien en été qu’en hiver sous la neige.
Bariloche1.jpg

 


Perito Moreno (Ville) et la cueva de la Manos (2j) - El Chaltén & Fitz Roy (2j-4j) - El Calafate & Perito Moreno Glaciar (2j) – Ushuaia et le parc naturel de Tierra Del Fuego (3j).
Poursuivons notre descente sur la Ruta 40 jusqu’à Perito Moreno, la ville, pour ensuite nous rendre à la Cueva de la Manos à 60km de là (3h30).C’est un site préhistorique inscrit au patrimoine de l’UNESCO avec plus de 800 peintures rupestres datant de 13000ans pour certaines et vous devez rejoindre une visite de 45min à l’acceuil pour voir ces merveilles. Des excursions sont possibles au départ de la ville. Une étape parfaite avant la prochaine destination.
Arrivé au petit village d’El Chaltén, vous serez entouré du Mont Fitz Roy mais aussi du Lago Viedma et la Valle de Las Vueltas. Des chemins de promenades partent directement du village et tout randonneurs peut alors s’évader sur différents sentiers, sur des promenades de 8h A/R voir de 4 jours. Le décor est somptueux, magique et donne vraiment l’envie de s’y perdre. MUST DO.
À 220km au sud, environ 3h de bus, se trouve El Calafate, autre petit village dans lequel poser bagage une journée ou deux pour se rendre ensuite au Glaciar Perito Moreno à 80km. C’est un l’un des plus gros glaciers au monde qui s’étend sur 30km et d’une hauteur de 74m. Un bleu incroyable et une chaîne de montagne en fond, le Perito Moreno se termine sur le Lago Argentino et l’on peut parfois assister à un détachement de bloc de glace faisant un bruit énorme. Puissance de la nature. Autre incontournable.
On se sent loin, dans tous ces petits villages de Patagonie et on aime ce sentiment de distance avec le monde ultra connecté et Ushuaia n’échappe pas à cette sensation. Nous voici donc al Fin Del Mundo, la ville à l’extrême sud du continent pour toujours plus de sensations bien que la ville soit un peu plus animée ici. Partez en excursion sur la baie d’Ushuaia et le canal de Beagle pour y voir le fameux phare Les Éclaireurs, ainsi que la faune perchée sur des petites iles tel que des lions de mer, des manchots et divers oiseaux. Côté ville, l’épave du Saint Christopher sur le port fait partie du décor et ne manquez pas le musée maritime ainsi que le musée d’Ethnologie qui retrace le parcours des hommes d’Abyssinia, l’ancienne Éthiopie, jusqu’ici.Que d’histoire ! Ushuaia se trouve à 12h de bus Rio Gallegos et il vous faudra passer la frontière Arg/Chi, puis le détroit de Magellan par le bateau (avec véhicule), puis a nouveau la frontière Chi/Arg.
GlaciarPerito.pngushuaia-350202_1920.jpg


-->
Pour la remontée, vous pouvez continuer votre trip vers Punta Arenas en Chili et poursuivre sur la côte Pacifique ou bien rester dans le pays et remonter vers la capitale par la côte Atlantique.

 

Puerto Deseado (2j) - Puerto Madryn & la Péninsule Valdés (3j).
Nous remontons donc vers Puerto Deseado (13h de Rio Gallegos / 4h de Comodoro Rivadavia), village de pêcheur qui en lui même n’a pas grand intérêt hormis sa gare et son museo Mario Brozoski. Ses alentours intéresseront cependant les amoureux de la nature avec ses nombreuses réserves comme la Ría Deseado qui abrite des manchots, des otaries, des cormorans ou celle de Cabo Blanco dans laquelle on peut apercevoir des ours des mers. Pour apercevoir le manchot sauteur aux plumes jaunes, il vous faudra vous rendre à 20km de la ville, au parc marin d’Isla Pingüino qui protège également des manchots de Magellan, des loups et des éléphants de mer, des skuas et d’autres espèces encore.
Toujours dans notre ascension, rejoignons Puerto Madryn qui donne sur la Péninsule Valdés, site classé patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO pour sa conservation des mammifères marins comme les lions et éléphants de mer, les orques, otaries et manchots, mais surtout les baleines franches australes visibles depuis la ville ou par bateau / kayak. Puerto Piramides est l’unique ville de la presqu’île mais il y a des hébergements partout comme sur le site du phare de Punta Delgada. À noter que les routes y sont difficiles.
Tail_of_a_whale_near_Valdes_Peninsula.jp

 

Et plus encore !
Pour terminer notre ascension et retour vers Bs.As., pourquoi ne pas s’arrêter sur d’autres destinations tel que Viedma, Bahia Blanca ou Mar del Plata pour finir ce tour de dingue par un peu de repos à la plage.
Ce ne sont pas des incontournables certes, mais les distances étant longues, prenons le temps de nous arrêter ici et là entre 2 destinations pour faire durer le plaisir et goûter à chaque ambiance de chaque région ou lieu.
L’Argentine est tellement immense qu’on a jamais fini de l’explorer. Tellement de routes, de villages, de lagos, de cerros dans lesquels errer, s’égarer, s’aventurer qu’il ne faut pas hésiter à dévier ici ou là.
Mar_del_Plata.jpg

 

Outro :
L’Argentine est ce type de pays qui nous fait prendre conscience que le chemin fait partie du voyage et qu’il faut savoir l’apprécier tout autant que la destination elle-même. Le paysage défilant, les décors changeant et les températures se régulant du nord au sud et vice versa, nous traversons ses terres sans cesse avec émerveillement, surprise et une multiplicité d’émotion. Que de souvenirs à construire et que de moments à vivre ici, en la tierra de los gauchos ! Buen Viaje Muchachos

 

Exit To Argentina - Le mix
Nous vous avons préparé un mix d’une heure de musique argentine à savourer sur les longues routes du pays. Du Tango à la Cumbia Villera en passant par le Folklore ou la musique populaire du pays, savourer ces morceaux classiques ou obscures en vous enfonçant bien confortablement dans votre siège. À télécharger gratuitement ICI et à écouter juste LÀ !



RissaPicExt.jpg

RISSA
Blog Founder & Backpacker since 2007.
FB - IG - Web

---✈︎

Commentaires

Laissez votre commentaire